09 Février 2018

Concerning the coalition agreement in Germany and the consequences for the people in Europe, Gregor Gysi, President of the European Left, declares:

The European dimension in the coalition agreement between the German Social Democrats (SPD) and Christian Democratic Union (CDU) leads me to suppose that the seriousness of the starting point and the associated self-critical confrontation with the European policy of the past are not given. The continuation of the 'black zero' in Germany under an SPD finance minister and the transfer of the 'black zero' on the European level is a declaration of bankruptcy at investments and thus at the youth and future in Germany and Europe.

01 Février 2018

Concernant la résolution du Parti de Gauche de présenter une motion sur l'expulsion de SYRIZA du PGE, le Président du Parti de la Gauche européenne, Gregor Gysi, déclare:

Critiquer la gouvernance de SYRIZA en Grèce est légitime et les opinions à ce sujet diffèrent également parmi la Gauche Européenne. Mais la politique gouvernementale de SYRIZA est en grande partie marquée par le chantage de la troïka et du Gouvernement Allemand. Cela inclut des mesures comme la restriction du droit de grève, contre laquelle je suis moi-même très critique. Pourtant, ces mesures sont imposées par les créanciers.

31 Janvier 2018

Proposition d'un second Forum Européen en Espagne (9-11 novembre 2018)

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 

● Proposition d'un second Forum Européen en Espagne (9-11 novembre 2018)

● Présentation des conclusions du Forum Européen de Marseille aux Député(e)s Européen(ne)s à Bruxelles

 

25 Janvier 2018

Au sujet de la condamnation de l'ex-Président et candidat à la Présidentielle Luiz Inácio Lula da Silva, le Président du Parti de la Gauche Européenne Gregor Gysi a déclaré:

Bien sûr, toute forme de corruption doit être surmontée dans chaque société. Tout lobbying nuit à la société et rend la démocratie inconcevable. Je connais l'ex-Président Lula à travers plusieurs conversations que nous avons eu et je sais comment il se sent et comment il est engagé envers son peuple et sur la question de la justice sociale. C'est pourquoi je ne peux pas réprimer mon sentiment que ces allégations sont fausses, et qu'elles essayent d'exclure définitivement la gauche du Gouvernement du Brésil. Pour son successeur Présidentiel ainsi bien que pour lui.